(Avec Google)  
   Sur mairie-guiche.fr Sur le web
1000 ans d'histoire ! XVIIe siècle (1600-1699)
Duché de Gramont
Antoine III de Gramont, Maréchal de France sous Louis XIV, est le quatrième comte de Guiche. « Il obtint de Louis XIV, en 1648, des lettres patentes réalisant l'érection définitive en duché prairie du comté de Gramont, auquel étaient annexés le comté de Guiche et les autres seigneuries voisines » (R. Ritter - Bidache p 34).
 
En décembre 1615 une menace pèse sur Guiche et les villages environnants. En effet les troupes protestantes du duc de la Force, gouverneur du Béarn et ennemi des Gramont, se sont emparés d'Hastingues. Le capitaine du château de Guiche reçoit du secours en provenance de la ville de Bayonne : poudre, plomb, artillerie, biscuits ... Guiche fut épargné et Hastingues évacué.
 
Construction d'un pont en bois sur la Bidouze. C'est dans le courant de ce siècle que sera construit un premier pont en bois qui permettait de franchir la Bidouze au niveau de la maison «Teoulère», à proximité du château. Ceci malgré l'opposition des Bayonnais qui se sont manifestés à la fin du siècle précédent. Ce pont, en ruines et dangereux, ne sera plus utilisé à la fin du siècle suivant. (A. Bareigts p 14)  (J. Garat p 446, 451)

La culture du mil d'Inde ou milhet d'Inde (maïs) apparaît en 1626 dans les barthes de Guiche, dans l'île de Mirepeix et à Urt. Citons Jean Robert : « la culture du millet d'Inde en 1626-1627, dans les terres les plus humides du domaine gramontois, est encore peu étendue, peu soignée et d'un maigre rapport, entre 130 et 160 conques annuelles, et encore le receveur, pour cause d'inondation, a retiré le "millet d'Inde tout mouillé et mal mesnagé" » (J. Robert p 53)

Deux  églises existent à ce moment là. D'une part le chapelle située près du château et du presbytère (maison Canton) au quartier de la Bourgade. D'autre part celle située dans le domaine de Labadie, également entourée d'un cimetière. En effet l'ajout d'une sacristie en 1696 a lieu après l'achat d'une quinzaine de sépultures. Le presbytère actuel, situé au bourg, a été construit en 1656.

Les statuts de la paroisse sont rédigés en 1699. Ce document indique le fonctionnement de la paroisse, la nomination des jurats et les différents règlements applicables (pour les bouchers, pour la conservation des bois, nombre de chênes qu'il faut planter au bois, etc ...). Cette délibération a été prise le 30 avril 1699 par les jurats et notables « capitulairement assemblés dans la maison de Casenave à Guiche par devant le notaire royal Jean de Gaion et le procureur du Roi Bertrand Novion ». Ils furent homologués et autorisés par le parlement de Bordeaux le 23 novembre 1699. (A. Bareigts p 22 à 32)

XVIIIe siècle (1700-1799)

 

© 2001- Mairie Guiche

Informations légales

Haut de Page