(Avec Google)  
   Sur mairie-guiche.fr Sur le web

1000 ans d'histoire ! Le pont du chemin de fer

Création d'un pont pour le passage de la ligne de chemin de fer
Le pont du chemin de fer a été construit en 1862, il enjambe la Bidouze. A l'image de celui d'Hastingues (voir photo ci-dessous), ou de celui de l'Aran, ce pont était un pont à deux voies, avec des voûtes en pierre.
 
Un pont trop lourd sur un terrain défavorable
Le poids de l'ouvrage, le passage des premiers trains, entraînèrent des tassements inquiétants, l'apparition de fissures et obligèrent les services de l'état à prendre la décision de le remplacer. Les piles et les culées furent conservées, un pont métallique à une seule voie pris place dans les années 1879-1881. La même solution a été adoptée pour remplacer le pont de l'Ardenavy.

Pont de chemin de fer à Guiche

Pont de chemin de fer d'Hastingues

Le pont de chemin de fer à Guiche

Le pont qui enjambe le gave à Hastingues

Cliquer sur les photos pour les afficher en grand format.


Un mort sur le chantier de construction
Un surveillant du chantier nommé Denizos, agent de l'état, âgé de 37 ans, périt pendant les travaux de construction des piles du pont. Il fut atteint d'une congestion provoquée par un séjour prolongé dans la cloche à plongeur. Jean Garat indique « On utilisa la méthode de fondation classique à l'aide de la cloche à plongeur à l'intérieur de laquelle travaillaient des ouvriers spécialisés et entraînés physiquement à ce genre de travail particulier. L'eau qui pouvait se trouver à l'intérieur de la cloche était épuisée par pompage. Le travail, pénible et dangeureux, était exécuté à l'air comprimé fourni par une machine locomobile ». (J. Garat p 460)
XIXe siècle (1800-1899)
 

© 2001- Mairie Guiche

Informations légales

Haut de Page